Poirier Perou de Saint-Jean

Poirier Perou de saint Jean

Variété du sud-Ouest très précoce à mâturité fin juin - mi juillet.

Arbre très vigoureux, très fertile, à floraison très précoce. Bois long, marron jaunâtre, cassant.

Fruit de petit calibre, piriforme, rétréci vers le pédoncule, arrondi au centre, dissymétrique.

Epiderme vert printemps uniforme, ponctué de petites lenticelles marron très clair. Pédoncule très long, fin, vert à maron jaunâtre, droit. Le pédoncule est renflé à l'attache sur le fruit, inséré sans cuvette. Le fruit présente à ce niveau des rides importantes recouvertes d'épiderme. Fruit ne présentant aucune trace liègeuse.

Oeil grand, ouvert, posé au ras du fruit, avec de grands sépales persistants, gris noirâtre, pubescents.

Chair jaunâtre, ferme, juteuse, granuleuse autour du coeur, blettissant extrèmement rapidement, deux à trois jours après cueillette.

Fruit très parfumé sur l'épiderme et dans la chair. La pigmentation verte de l'épiderme migre parfois dans la chair sur quelques millimètres.

Traditionnellement consommées sous toutes les formes possibles, crue, en compote, séchée, cuite dans de l'eau sucrée et donnée aux porcs et volailles.

Maturité : fin juin début juillet
Chair : blanche très parfumée